Interview : Calder Prize 2011


Rachel Harrison, The Spoon Bender, 2011. Wood, polystyrene, cement, acrylic, felt, canvas, steel chair, plastic doll and eyeglasses. 53 1/2 x 59 x 77 inches overall / 135.9 x 149.9 x 195.6 cm. Photo Credit: John Berens

Rachel Harrison, The Spoon Bender, 2011. Wood, polystyrene, cement, acrylic, felt, canvas, steel chair, plastic doll and eyeglasses. 53 1/2 x 59 x 77 inches overall / 135.9 x 149.9 x 195.6 cm. Photo Credit: John Berens

Calder Foundation : Annonce du Prix Calder 2011

 

English Version

La Calder Foundation et la Scone Foundation ont annoncé le 3 mai que le Prix Calder 2011 sera attribué à l’artiste américaine Rachel Harrison. La cérémonie aura lieu début juin à la Collection Peggy Guggenheim, où une oeuvre de l’artiste sera présentée durant la semaine d’ouverture de la Biennale de Venise.

Le Prix Calder est décerné tous les deux ans à un artiste contemporain dont les premières oeuvres ont démontré une capacité exemplaire d’innovation dans le domaine des arts visuels.

Le Prix se compose de 50 000 dollars, de la possibilité d’être accueilli en résidence à l’Atelier Calder, et permet l’entrée d’une oeuvre de l’artiste dans une collection publique importante. Fidèle à l’esprit d’Alexander Calder, Rachel Harrison brouille les frontières entre abstraction et figuration, en associant la sculpture à d’autres médias, en naviguant entre l’espace réel et l’espace imaginaire.

Le prix honore une artiste hybride dont l’oeuvre multiplie les références, à la photographie, aux objets trouvés, à des éléments sculpturaux, afin de faire appel chez le spectateur à ses connaissances intellectuelles tout en provoquant chez lui une réaction viscérale. Le défi de l’oeuvre d’Harrison étant de nous amener à reconsidérer la définition de la sculpture tout en la resituant en même temps au sein de l’Histoire de l’Art.

Harrison est la 4ème artiste à recevoir le Prix Calder. L'effet de cette reconnaissance est évident, comme le prouve le succès rencontré par les précédents artistes récompensés. Le Premier Prix fut remis en 2005, à Tara Donovan, qui a été désignée pour la bourse Mac Arthur en 2008. En 2007, Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et Européennes a remis le Prix Calder à Zilvinas Kempinas, qui a représenté la Lituanie à la Biennale de Venise en 2009. Tomas Saraceno à qui le Prix a été remis en 2009 par Christine Albanel, Ministre de la Culture, expose à travers le monde, il présentera en 2012 à la Maison Hermès son projet développé à l’Atelier Calder Cloud Cities.

Le Prix Calder est né de la réussite du programme de résidence de l’Atelier Calder, Rachel Harrison y débutera son séjour en mai 2012. Pendant sa résidence, elle vivra et travaillera dans la maison et l’atelier d’Alexander Calder à Saché, en France. Le soutien technique et financier dont bénéficiera Rachel Harrison durant sa résidence à l’Atelier Calder, lui permettra de réaliser des projets difficilement réalisables dans un autre contexte.

 

Rachel Harrison

Née à New York en 1966, Rachel Harrison vit actuellement à Brooklyn. Son travail a été exposé à travers le monde dès le début des années 90, tout comme sa récente exposition personnelle « Consider the Lobster » dont le commissariat était assuré par Tom Eccles, Centre d’études de conservation, Musée d’Hessel, Bard College, Annandale-on-Hudson (2009), qui a été présentée dans différents lieux en tant que « Haycation » organisée par Daniel Birnbaum et Mélanie Ohnemus, Portikus, Frankfurt am Main (2010) et « Conquest of the Useless » présentée par Iwona Blazwick, à la Whitechapel Gallery à Londres (2010).

Harrison a aussi participé à de nombreuses expositions de groupe comme Notations/Everyday Disturbances au Musée d’art de Philadelphie (2011), Modern British Sculpture à l’Académie Royale de Londres (2011), Contemporary Art from the Collection et The Original Copy: Photography of Sculpture, 1839 to Today au Musée d’Art Moderne de New York (2010), et participations à la Biennale de Venise (2003, 2009) et à la Whitney Biennial, New York (2002, 2008).

Veuillez consultez les sites pour l'information supplementaire:
www.calder.org
www.atelier-calder.com